Mathieu Van Driessche 

Neuropsychologue

0472/25.15.99

 

Qu’est-ce que l’évaluation neuropsychologique ?

L’évaluation neuropsychologique repose sur une série de tests permettant d’évaluer le fonctionnement

attentionnel (+ concentration), visuo-spatial, mnésique, exécutif et intellectuel.

En outre, cette évaluation apporte des informations quant au développement social et affectif. Lorsque ces fonctions
sont perturbées, on parle de troubles cognitifs.
L'évaluation fait ressortir tant les points forts que les difficultés de l'enfant ou de l'adulte afin d’établir
ses besoins particuliers. Le profil établi par l'ensemble des tests permet d'établir un diagnostic lorsqu'il
y a lieu. Il permet de dépister les problèmes afin de pouvoir non seulement les traiter mais aussi les
prévenir.


Comment se déroule l’évaluation ?


Je propose trois types d’évaluation :

- Le bilan neuropsychologique (évaluation des différentes fonctions cognitives –
attention/concentration, mémoire, inhibition, flexibilité, planification). Il faut compter deux
séances d’1h30 pour administrer les différents tests ainsi que prévoir une séance pour la
remise des résultats (et poser vos questions).


- Le bilan intellectuel (QI). Un bilan intellectuel peut être demandé dans le cadre de
remboursement mutuel de la prise en charge logopédique, il s’agit alors d’un test de QI non
verbal. Chez l’enfant (ou plus rarement chez l’adulte), un bilan intellectuel peut être proposé
afin de mieux comprendre comment il raisonne et apprend, pour poser un diagnostic
spécifique (haute potentialité, retard mental). Il faut prévoir une séance d’1h30 et une séance
pour la remise des résultats (et poser vos questions).


- Le bilan dyspraxique. Les différentes manifestations de la dyspraxie nous amènent souvent à
croire que l’enfant est maladroit, immature, paresseux et qu’il ne s’applique pas à la tâche
alors qu’au contraire, les ressources cognitives qu’il déploie pour accomplir de simples gestes
sont immenses comparativement aux autres enfants de son âge. Après avoir déployé tous ses
efforts et mobilisé toute son attention sur la production de certains gestes, il ne lui reste
souvent plus d’énergie pour demeurer concentré sur la tâche. Dans un premier temps, je
vérifie les compétences intellectuelles de l’enfant et puis j’évalue l’impact de ses difficultés
motrices sur son fonctionnement cognitif.


La prise en charge neuropsychologique :

Au travers le jeu et d’autres exercices, il est possible d’intervenir sur les difficultés de l’enfant et de
l’adultes, soit par l’entrainement (après tout, le cerveau étant un muscle, il est possible dans une
certaine mesure de récupérer/renforcer la fonction cognitive déficitaire, un peu comme le ferait un
kinésiologue à la suite d’une fracture) ou par la mise en place de stratégies alternatives (aménagements
scolaires, à la maison, etc.). On part sur une base de minimum 20 séances. Un bilan
neuropsychologique est ensuite à nouveau réalisé afin de vérifier les évolutions. Pour les adolescents
(et adulte), en parallèle à leur prise en charge neuropsychologique, je travaille le méthodologie de
travail, en vue d’acquérir plus d’autonomie.
Bien entendu, la motivation est un facteur clé dans cette prise en charge, de même que la
compréhension des difficultés par l’entourage (parents, famille, école, etc.). En outre, j’apprécie
travailler en pluridisciplinarité, donc n’hésitez pas à me transmettre les coordonnées de d’autres
professionnel (psychologue, médecin, logopède, enseignant, ergothérapeute, etc.) qui vous suivent afin
que nous puissions échanger entre nous.


Concrètement : séance de 45 min à raison d’une fois semaine.